volume 7, issue 4, P88-99 2004
DOI: 10.1590/1415-47142004004006
View full text
|
|
Share

Abstract: Par une approche plurielle (psychopathologie du travail, sciences du langage et psychanalyse) et au travers d’une clinique de type groupe de parole en institution gériatrique, il est abordé les phénomènes de violences. Les effets du dire, au niveau du clinicien, induisent des changements de comportements des soignants dont les causes sont abordées. Ainsi, la taylorisation de l’organisation inhibe la relation du soignant à l’autre et fige le travail dans une exécution de tâche. Ces effets délétères sont à rappo…

Expand abstract

Search citation statements

Order By: Relevance

Paper Sections

0
0
0
0
0

Citation Types

0
0
0

Publication Types

Select...

Relationship

0
0

Authors

Journals