volume 72, issue 3, P167-171 1997
DOI: 10.3406/geoca.1997.4689
View full text
|
|
Share

Abstract: «Découpez, découpez, il en restera toujours quelque chose». Malgré cette maxime qui aurait pu être celles de multiples administrateurs des états occidentaux, et notamment depuis la Révolution Française, les manières de découper l'espace à des fins administratives ont en général peu intéressé l'historien si ce n'est dans une perspective "antiquariste" d'identification de territoires anciens. Les travaux de M.V. Ozouf-Marignier sur la division du territoire national français en départements ont manifesté un véri…

expand abstract