volume 20, issue 3, P253-270 2010
DOI: 10.1017/s0959269510000050
View full text
|
|
Share

Abstract: RÉSUMÉLe présent article a pour but de réexaminer la valeur du motsans, généralement considéré comme préposition négative d’avec. En limitant l'examen des emplois desansaux cas où celui-ci est suivi d'un constituant nominal, nous démontrons (i) que les contextes syntaxiques dans lesquels apparaissentsansetavecsont sensiblement différents, et (ii) que la valeur négative desansne peut pas être assimilée à la négation de la construction enavec. Il est proposé une hypothèse selon laquellesansest un négatif incorpo…

Expand abstract

Search citation statements

Order By: Relevance

Citation Types

0
0
0

Paper Sections

0
0
0
0
0

Publication Types

0
0
0
0

Relationship

0
0

Authors

Journals