volume 24, issue 2, P203-222 2013
DOI: 10.1017/s0959269513000033
View full text
|
|
Share

Abstract: RÉSUMÉL'objectif de ce travail est de déterminer la raison d'être de deux formes passives concurrentes en français, à savoir la passive canonique en être suivi du participe passé, comme: Jean a été renvoyé de son travail et la passive en se faire suivi du verbe à l'infinitif, comme: Jean s'est fait renvoyer de son travail. Ainsi, nous examinerons les contraintes aspectuelles qui pèsent sur le passif canonique et qui peuvent obliger le locuteur à utiliser la passive en se faire, ce qui en fait une construction …

Expand abstract

Search citation statements

Order By: Relevance

Citation Types

0
0
0
1

Paper Sections

0
0
0
0
0

Publication Types

0
0
0
0

Relationship

0
0

Authors

Journals